À propos

Qui sommes-nous ?
350 militants, syndicalistes, travailleurs, engagés dans la défense pied à pied des services publics et des statuts, ont lancé un appel à une conférence nationale pour revenir aux monopoles publics d’État.
« Seul le monopole public d’État interdit la concurrence du privé, pesant sur le service public par la recherche de la rentabilité, et la nécessité de rémunérer les investisseurs actionnaires (26 milliards d’euros versés aux actionnaires d’Orange/France Télécom entre 2008 et 2016).
Cela signifie défendre et rétablir les statuts particuliers des employés, et en particulier, le statut de la fonction publique (…). »